De nombreuses entreprises envisagent de faire construire un bâtiment industriel pour faire face à des besoins de production accrus ou à une transformation de leur activité. Mais une telle construction, qu’il s’agisse d’un entrepôt de grande envergure, d’une extension de site industriel ou d’un atelier, engendre un certain coût. Dans ce contexte, il est indispensable de préparer son budget afin d’anticiper le capital nécessaire et de choisir la solution la plus adaptée. Découvrez à quelles dépenses vous devez vous attendre, même si vous choisissez de faire appel à un contractant général pour la construction de votre bâtiment industriel.

Un chiffrage au cas par cas

La construction d’un atelier industriel coûte en moyenne 350 à 450 €/m2. On note toutefois des variations significatives. En effet, le montant de votre projet de construction devra prendre en compte plusieurs critères :
– l’emplacement du terrain : le prix d’un terrain est plus élevé dans les grandes villes et à la périphérie des principales agglomérations françaises,
– le type de matériaux utilisés : par exemple, les structures métalliques sont moins onéreuses que les charpentes en bois. Elles sont également plus adaptées à l’édification d’un bâtiment industriel.
– la surface du bâtiment,
– les équipements (réseau électrique, chauffage, isolation, etc),
– le type d’usage (entreposage de marchandises, bureaux ou ateliers d’appoint, chaîne de production). Les normes en vigueur peuvent varier en fonction de l’usage que vous réservez à votre bâtiment industriel (stockage de produits dangereux ou accueil du personnel, par exemple),
– le choix d’une construction durable et plus respectueuse de l’environnement,
– le type d’architecture.

Comment sont répartis les frais de construction ?

On estime que la main d’œuvre représente au moins la moitié des coûts liés à la construction d’un bâtiment industriel. Ceci s’explique notamment par la diversité des intervenants : architectes, géomètres, conducteurs de travaux, entrepreneurs, assureurs … Tous les acteurs de la construction doivent être rémunérés ! En faisant appel à un contractant général, vous diminuez les dépenses. En effet, celui-ci mettra en concurrence plusieurs entreprises du bâtiment pour négocier un tarif plus avantageux tout en veillant à la qualité. Cet interlocuteur unique chiffrera en amont votre projet après des études et des évaluations précises, vous permettant de connaître le budget nécessaire à la réalisation de votre projet.

Comment réduire le coût de construction d’un bâtiment industriel ?

De nombreuses entreprises préfèrent choisir des matériaux de moins bonne qualité pour réduire le budget alloué à la construction d’un bâtiment industriel. Il s’agit d’une erreur stratégique car les matériaux ne représentent que 40% du coût de construction. De plus, un bâtiment industriel doit répondre à des normes strictes en matière de sécurité et doit être conçu pour durer. Il existe d’autres manières d’abaisser le coût d’un bâtiment industriel.

Les aides de l’Etat et des collectivités

Si vous avez choisi d’installer votre bâtiment industriel dans une ZRU (zone de redynamisation urbaine), une ZFU(zone franche urbaine) ou une ZRR (zone de revitalisation rurale) vous pourrez bénéficier d’avantages fiscaux, comme des réductions d’impôts et l’exonération de la taxe foncière pendant cinq ans. Un contractant général peut vous accompagner dans cette démarche.

Consacrer davantage de temps à l’avant-projet et à la phase de conception

L’un des meilleurs moyens de limiter les coûts liés à la construction d’un bâtiment industriel est de passer davantage de temps à concevoir le projet en amont, pour réduire le temps passé sur le chantier et choisir les solutions les plus efficientes. L’utilisation d’outils comme la modélisation 3D permet de mieux projeter les étapes de la construction. Un cahier des charges rigoureux et précis doit être rédigé par la maîtrise d’ouvrage afin de limiter les imprévus et d’inscrire, noir sur blanc, les spécifications fonctionnelles.

Négocier le prix de la main d’œuvre

La mise en concurrence permet d’obtenir une réduction du montant des travaux allant jusqu’à 10% du coût global de la construction. Le contractant général réalisera lui-même cette mise en concurrence en s’appuyant sur son réseau de partenaires.